Souvent qualifié comme étant  » le mal du siècle », le mal de dos invalide les personnes qui en sont victimes. Le problème se pose encore plus lorsqu’il est question de partir en voyage avec ce handicap.  Il ne faut pas vous inquiéter. Nous vous proposons quelques précautions avant votre départ, durant le voyage et une fois arrivé à destination. Ainsi votre dos ne va pas gâcher votre voyage et vous allez jouir inconditionnellement du plaisir du dépaysement.

Les précautions avant de partir

Demandez à ce qu’on vous indique des mouvements qui peuvent être exécutés non seulement pendant le trajet mais aussi une fois que vous arrivez à destination. Tournez-vous vers des professionnels : votre médecin généraliste, votre kinésithérapeute ou encore votre ostéopathe pour ces indications.

En effet, appliquer des conseils donnés par n’importe qui  pourrait vous être préjudiciable. Si un problème vient  à survenir avant de prendre votre départ, demandez à voir un ostéopathe d’urgence. Il saura atténuer votre souffrance en un rien de temps.

Vous devez toujours avoir sur vous une copie des ordonnances de vos médicaments à prendre. Selon le lieu de votre destination,  vous pourrez aussi avoir besoin d’un certificat en anglais qui atteste votre maladie et le fait que vous transportez certains médicaments. Ce dernier peut faire l’objet d’une réclamation à la douane du pays dans lequel vous allez posez vos valises.

Si vous voyagez en avion

Il est toujours dit que  » mieux vaut prévenir que guérir ».  Vous devez donc avant tout prévoir pour rendre votre voyage le plus agréable possible.

Pour ce faire :

– Optez pour une place  en classe affaire ou en première classe où il y a plus de place,  plus de confort donc moins de risque de douleur pour votre dos.  Mais force est de constater que  la plupart des gens ne possèdent pas les ressources nécessaires pour s’offrir un billet  qui coûte aussi cher.

– Si vous ne pouvez pas vous offrir ces places, réservez un siège près de l’issue de secours ou du couloir central de l’avion si possible. Là il est plus facile de bouger et d’étirer complètement les jambes.

– A défaut de ces deux options, bougez. Levez-vous de temps en temps pendant toute la durée du vol. Marchez et faites des étirements. Tous ces mouvements vous permettront  d’éviter l’engourdissement des jambes et aussi prévenir l’apparition des douleurs dorsales.

– Même si des compagnies aériennes vous offrent un oreiller,  il est indispensable pour quelqu’un qui a mal au dos d’avoir en possession un oreiller de voyage. Il est plus difficile de trimbaler son matelas en voyage, mais vous pouvez toujours avoir votre oreiller qui est une petite garantie de votre confort durant tout le déplacement.

– Évitez de vous courber  quand vous vous trouvez à votre place. Emmenez des coussins gonflables à mettre autour de votre cou afin d’optimiser le maintien des vertèbres cervicales pendant votre sommeil.

– Ne soulevez pas votre valise le dos courbé si elle est trop lourde car cela peut provoquer un faux mouvement qui va aggraver vos problèmes de dos.

Si vous voyagez en voiture

Ci-après des conseils supplémentaires qui peuvent apaiser vos maux lorsque vous vous déplacez en voiture.

– Il faut prévoir des arrêts réguliers pour faire des exercices d’étirement et de marche. Cela va activer la circulation du sang dans vos jambes et relaxer les muscles du bas de votre dos et aussi au niveau des vertèbres cervicales.

Si vous êtes en voiture, l’apport d’un support lombaire rendrait votre voyage nettement plus agréable. La  plupart du  temps, la douleur se fait le plus sentir dans le bas de votre dos.

-Gardez instantanément vos genoux  face au trottoir quand vous rentrez ou lorsque vous allez sortir du véhicule.  Ensuite, pivotez en même temps que votre bassin.  En procédant ainsi, votre dos aura moins d’efforts à fournir.

-Idéalement,  ayez les épaules collées sur le dossier. Se courber peut vous être néfaste. Donc, vous devez aussi avoir le bas du dos qui se colle au bas de votre dossier. Ainsi, votre colonne vertébrale restera droite et vous en ferez de même. Alors, il n’y aura aucune contraction au niveau de vos muscles dorsaux ni à ceux de votre nuque. Si vous utilisez un appui-tête, l’effet ne sera pas le même.

-Lorsque vous conduisez,  les rétroviseurs de votre véhicule doivent être ajustés selon la position de votre siège pour vous éviter d’accomplir des mouvements  fatiguant.

-Votre siège conducteur doit être le plus confortable possible alors ne négligez pas son ajustement. Pour éviter les crampes,  n’utilisez pas vos pointes de pieds. Collez entièrement vos pieds sur le pédale car cela vous épargnera des douleurs lombaires et nucales.

-Gardez vos bras très souples et pliez-les quand vous manipulez le volant.

Si vous arrivez encore à sentir une tension ou une douleur après avoir suivi à la lettre ces recommandations,  tirez vos bras en direction du sol  en tournant les paumes de vos mains à l’extérieur mais ne les éloignez pas de votre corps.  Au même moment, touchez le plafond de votre voiture à l’aide de votre tête. Ce mouvement permettra à vos cervicales de se détendre et  n’occasionnera aucune contraction de vos muscles.

Toutefois, il faut savoir qu’une personne qui souffre du mal de dos doit éviter le plus possible la voiture comme moyen de transport. aujourd’hui, seulement une minorité de personnes peuvent  se passer de l’utilisation de l’automobile. L’emploi d’autres moyens tels que le vélo ou même la marche à pieds est fortement conseillée. Mais nous savons tous qu’il est formellement, physiquement, matériellement et moralement impossible de voyager en utilisant ces moyens là.

Lors de vos voyages, optez pour le moyen de transport qui vous permettra, le plus rapidement possible, d’atteindre votre destination car plus le trajet dure longtemps, plus la douleur au niveau de votre dos se fera ressentir.

Durant votre séjour

Arrivé à destination, en ayant pris toutes les précautions et suivi  à la lettre toutes les recommandations données, il est fréquent de voir que le ou les voyageurs se sentent mieux. Ils négligent les conseils qu’on leur a donnés. Ne faites pas cette erreur et même quand vous ressentez une nette amélioration de votre état, continuez toujours à faire les mêmes exercices.

Ne faites pas preuve d’imprudence au risque de  détruire ce qui était sensé être un beau voyage. Sachez que si vous arrêtez tout ce qui vous permettait de vous sentir mieux, la douleur fera inévitablement son retour et ressurgira à n’importe quel moment. Dans ce dernier cas de figure,  n’attendez pas de revenir dans votre pays d’origine pour aller voir votre médecin habituel. Trouvez-en un dans le pays de votre destination pour éviter que la maladie s’aggrave durant cette période.

Comment traiter son mal de dos en voyage

Il existe encore des solutions si votre dos vous fait encore mal malgré toutes les précautions prises.

Consulter un ostéopathe ou un chiropracteur constitue la plus évidente des solutions. La prise des antalgiques, des anti-inflammatoires ou des analgésiques est aussi conseillée. Seulement, dans certains pays, certains médicaments sont interdits.

L’application d’une crème analgésique peut également vous être salutaire lorsque vous sentez la fatigue vous envahir. L’utilisation de la ceinture lombaire peut aussi vous soulager énormément mais à la longue, elle pourrait affaiblir vos muscles. Et enfin, il y a les traitements naturels. Ceux-ci sont à base de massage ou de tisane.

Une solution naturelle par acupression est très répandue dans les pays nordiques. C’est le tapis d’acupression Duyamat. Il est très pratique car il peut être plié et transporté dans une valise. Le Duyamat peut être utilisé dans une chambre d’hôtel sans besoin d’assistance. Malgré le fait que cette méthode est encore mal connue en France, des millions de personnes l’ont  déjà adopté  pour traiter et calmer les douleurs dorsales et lombaires du fait de son efficacité qui n’est plus à prouver. En effet, ces tapis éliminent les douleurs après seulement vingt à trente minutes.

La plus grande partie des remèdes naturels préconisés pour le mal de dos sont des tisanes. Entre autres, il est dit que le noyau de l’avocat serait un remède contre les maux de dos. Pour la préparation, versez un litre d’eau dans une casserole. Ajoutez-y un noyau d’avocat entier. Il n’est pas nécessaire de le couper en petit morceau ni de le réduire en poudre. Faites bouillir ensuite ce mélange pendant cinq minutes.

Après cela, il faut juste le laisser se refroidir et voilà! Il ne vous restera plus qu’à le boire.  Une autre astuce parle des bienfaits du lait et de l’ail pour le dos. Mélangez un verre de lait entier avec une ou plusieurs gousses d’ail.  Laissez reposer toute une nuit. Puis, buvez cette solution  en laissant les gousses d’ail. Étant des recettes de grand-mère, la fiabilité de ces remèdes n’est  pas prouvée.

Si après avoir essayé l’ensemble de ces astuces, vous ne ressentez toujours pas d’amélioration,  rien ne vous empêche d’essayer le premier sous vêtement intelligent qui redresse votre colonne vertébrale,  améliore votre posture et soulage votre dos. Ce produit, appelé Percko, est déjà présent dans les 40 plus grandes villes de France et  est aussi disponible en ligne.

Il faut souligner que les exercices quotidiens qui permettent un soulagement du mal de dos ne constituent aucunement des remèdes. Il n’y a pas non plus d’exercices types puisqu’il faut nécessairement tenir compte de l’état de santé de la victime avant  de lui conseiller  des exercices précis. Par conséquent, avant de faire quoi que ce soit, demandez toujours les conseils d’un spécialiste. Accessoirement, vous pouvez vous renseigner sur le site internet de la Société Française de Rhumatologie pour avoir un aperçu du genre d’exercices le plus adapté pour vous.

Outre la vie quotidienne d’une personne souffrant d’un mal de dos,  partir en voyage peut devenir quasiment impossible. Ajouté aux interminables heures de vol ou de route, le trajet prend très rapidement une tournure infernale. Déjà qu’en temps normal il arrive que le corps refuse toute coopération. En voyage, il est certain que le mal de dos fera de votre voyage un vrai calvaire. Néanmoins,  il existe des accessoires qui vous faciliteront la vie lors de vos déplacements.

Un mal de dos ou des douleurs qui proviennent de la région sciatique peut vous ôter l’envie de faire des voyages. Il est cependant plus que regrettable de mettre de côté vos projets de voyages à cause d’un simple mal de dos qui se présente comme un véritable frein. En plus de savoir qu’un déplacement de longue durée ne va faire qu’accroitre l’intensité de la douleur,  nos précédentes explications nous parlent déjà d’une possibilité  de soulagement. Il faut garder en tête que ces astuces ne sont pas des remèdes. L’utilisation de ces méthodes ne fera jamais disparaitre définitivement votre mal de dos.

A cause des secousses ainsi que des vibrations engendrées par des voyages en train, en métro, en tramway ou en avion, nous constatons que tous les moyens de transport sont mauvais pour le dos. Sauf qu’en empruntant ces moyens, on acquiert plus de facilité dans nos changements de position, on peut bouger plus facilement.

Chaque victime est unique de par sa maladie mais aussi compte tenu de son état de santé en général. Il y a des cas où un malade adopte une méthode qu’il a vu par hasard en surfant sur internet ou qu’une connaissance lui a brièvement fait savoir.

Beaucoup plus courant chez les personnes âgées que chez les jeunes, on peut quand même affirmer que ce fléau ne cible pas d’âge. Actuellement, un nombre très important de jeunes est frappé et sera encore victime de ce mal considéré comme  » le mal du siècle « , malgré l’avancée à très grands pas des recherches médicales et des technologies.

C’est dans ces types de douleurs que l’adage  » aux grands maux les grands remèdes  » trouve  son sens car le mal de dos pousse ses victimes à faire tout et n’importe quoi  dans l’espoir d’un minimum de soulagement. Surtout lorsqu’en plus de la douleur quotidienne doit s’ajouter les désagréments d’un voyage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s