Que faire si on a un problème de santé à l’étranger ?

Que faire si on a un problème de santé à l’étranger ?

Avant de partir, il est important de se renseigner et bien se préparer. Il est alors indispensable de connaître les conditions sanitaires du pays de destination et surtout  savoir si vous pouvez avoir une assurance sanitaire en cas de maladie ou d’accident. Ces informations sont nécessaires parce que les soins médicaux sont différents d’un pays à un autre.

La meilleure solution pour être serein et tranquille pendant un voyage est d’avoir une couverture ou une assurance médicale. Donc, pendant la préparation du voyage, pensez à vous procurer une assurance voyage mais surtout recueillir tous les informations nécessaires sur les risques des maladies de l’endroit où vous allez.

Par contre, nombreux sont les personnes qui ne se sont pas préparées dans ces situations. Il y a ceux qui tombent malades ou se blessent alors qu’ils ne s’étaient pas renseigner sur les soins auxquels ils pourraient avoir recours.

Dans ces cas, la prise en charge dépendra des conditions et règlements médicaux du pays hôte. Normalement, vous devez avancer tous vos frais médicaux au cas en absence de couverture sanitaire. Cependant, le remboursement se fera dans votre pays de départ lors de votre retour.

Les assurances sanitaires en Europe

Chaque pays a sa propre politique d’assurances médicales soit pour les résidents soit pour les voyageurs ou les expatriés. Pour l’Union Européenne, ils ont mis en place la carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Il est indispensable de s’en procurer une avant le voyage. Cette carte permet une prise en charge des soins soit directement c’est-à-dire aucune avance des frais médicaux.

Vous bénéficierez ainsi des mêmes conditions de consultations que les assurés locaux. Ceci est valable pour toutes formes de maladie. Par conséquent, seul les soins imprévus ou les cas d’accidents sont couverts et non les soins privés.

La CEAM est valable dans 31 pays dont les 27 pays membres de l’Union Européenne mais également en Suisse, en Islande, au  Lichtenstein et en Norvège.

Par ailleurs, chaque pays d’Europe dispose de ses propres règles pour les assurances sanitaires. De ce fait, certaines maladies ne sont pas couvertes par le CEAM. La solution est alors d’adhérer à une complémentaire santé ou à des mutuelles valables à l’international. Ce sera le moyen de vous sauver si vous êtes confrontés à des situations où le régime local ne couvre pas.

En outre, si vous ne vous êtes pas préparé, des options de prise en charge sont envisageables. Premièrement, pour votre sécurité, appelez la ligne 112, qui sont les services d’urgences locaux, valable dans tous les pays européens.

Pour pouvoir être remboursé, il est important de contacter l’équipe d’assistance d’urgence. Ils vous guideront vers les endroits adaptés à votre problème. Au cas où vous n’avez pas accès  à cette équipe, le mieux est de vous diriger vers les institutions publiques.

La seconde étape est de faire tout votre possible pour avoir les copies des documents utilisés durant votre consultation et soins. Cela servira de preuve que vous aviez été sous soins médicaux.

Ces documents pourraient contenir un rapport du médecin qui vous a consulté où il confirme l’origine de votre maladie ou de votre blessure et tous les autres documents qui sont en rapport avec votre état de santé ou votre accident.

La dernière étape, et pas la moindre, c’est la sauvegarde de vos factures. Cela va vous aider à vous faire rembourser. Dans cette situation, il y a des possibilités de remboursement total ou partiel selon les règlements de votre pays.

Par ailleurs, des cas particuliers peuvent être pris en compte surtout pour le cas des étudiants. Si vous quitter votre payer pour étudier ou pour un stage, vous aurez droit à une couverture médicale dès le départ.

Par contre, ce n’est pas le cas pour chaque payas d’accueil. Pour les étudiants français, l’existence du protocole d’entente franco-québécois leur permet une protection sociale favorable. En d’autres pays, les étudiants doivent avancés les frais et ne sont remboursés qu’à leur retour en France. C’est pour cela qu’il faut recommander et bien conserver les factures. Les dépenses seront par la suite remboursées sur la base des tarifs en France.

Les assurances médicales hors de l’Europe

Contrairement à la CEAM de l’Europe, les personnes en difficultés sanitaires doivent prendre en charge tous leurs frais médicaux. Seuls les soins médicaux urgents et imprévus seront pris en charge par l’assurance maladie.

Aux États-Unis tout comme en Australie, les soins médicaux sont les plus chers au monde et les frais d’hospitalisation sont très élevés.

Dans certains cas, vous bénéficiez alors d’une prise en charge en cas de maladie ou d’accident comme l’indemnisation des frais de santé mais peut arriver jusqu’à un rapatriement en cas de maladie grave.

Plusieurs services comme centrale-vols-ambulance.fr par exemple s’occupe d’organiser l’intégralité du rapatriement sanitaire des personnes atteintes de maladie ou de blessures graves. Vous pourrez donc avoir recours à un rapatriement sanitaire. Il aura une chance d’être rapatrié auprès de sa famille.

A part les coûts, il est primordial de se renseigner sur les services médicaux à l’endroit de votre destination. Certes dans les pays développés ; les services sont chers mais de bonnes qualités. Ce qui n’est pas le cas dans tous les pays du globe surtout pour les pays moins développées ou moins touristiques.

En Afrique subsaharienne, on peut être confronté à des infrastructures sanitaires en mauvaises états et d’un personnel médical qui n’est pas bien formé. Il y a aussi des médicaments qui ne sont pas disponibles sur les lieux. D’autres pays rencontrent des problèmes similaires comme par exemple quelques régions en Asie ou en Amérique latine.

Bref, avant votre voyage, tachez de vous procurer la meilleure assurance maladie de voyage possible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s